evenperse

Vinaora Nivo Slider
Home Archives anciens numéros N°73 - Mars 2017 - PERSE a fêté ses 25 ans et demain ?

N°73 - Mars 2017 - PERSE a fêté ses 25 ans et demain ?

Sommaire

Éditorial. D. COLIN - B. BARROIS

PERSE : prévention, éducation, recherche et soins d’escarres

PERSE produit ses actions
B. FROMY

Évaluation de l’impact d’un programme   d’éducation thérapeutique
A. DURUFLÉ, S. ROBiNEAU, P. GALLiEN, E. LEBLONG, B. FRAUDET, B. NICOLAS

HORS DOSSIER

Les pansements d’escarre en 2016 : que manque-t-il aux professionnels ?
B. BARROIS, S. DENIS

Compte-rendu congrès mondial WuWHS  (World union Wound Healing societies)
A. GELIS, B. BARROIS

Quizz Escarre
M. TIMSIT


Editorial

Chers lecteurs,Vous trouverez dans ce numéro un retour vers le passé et notre histoire commune et vous y verrez aussi une projection vers l’avenir.
Autrement dit :

Pourquoi PERSE travaille depuis 25 ans sans relâche et pourquoi ça marche !Pourquoi l’escarre est un sujet d’avenir ?

Parce que l’escarre reste un évènement indésirable pour chaque patient et qui coûte cher à la collectivité. « En 2007, le coût total de prise en charge des principaux événements indésirables est estimé à 700 millions d’euros, concentré à 90 % sur quatre événements indésirables (désordres physiologiques et métaboliques postopératoires, septicémies postopératoires, escarres et embolies pulmonaires postopératoires). Les événements indésirables examinés dans cette étude sont associés à une augmentation significative du coût et de la durée de séjour à l’hôpital. Cette question nécessite donc d’être explorée dans la perspective d’améliorer la qualité des soins tout en renforçant le rapport coût-efficience des établissements. IRDES ».

Ainsi, nous devons poursuivre notre  réflexion et intensifier notre action dans le domaine de la prévention et de la recherche pour faire face à ce problème de santé publique. Répondre à un tel défi constitue l’essence même de l’Association.

Alors, que sera demain ? PERSE entend poursuivre sa dynamique sur ses valeurs en s’appuyant sur 6 axes stratégiques :


- S’appuyer sur la dynamique des groupes escarres des structures de soins,
- Renforcer notre lobbying, convaincu de notre expertise sur l’escarre,
- Poursuivre le développement de recherches innovantes,
- Etre innovant dans les rapports patients et aidants,
- Maintenir notre action sur la formation et structurer l’évaluation des compétences,
- Etre moteur dans le développement des liens ville hôpital, le parcours patient


Nous vous souhaitons une bonne lecture.


D. Colin - B. Barrois