evensocietefrancaiseescarre

Vinaora Nivo Slider
Home Archives anciens numéros N°74 - Juin 2017 - Les Escarres qui trainent et le biofilm

Journées Nationales de l'Escarre

Les Journées Nationales de l'Escarre se tiendront à Mulhouse
les 5 et 6 novembre 2020
.

Thèmes :

- Escarre et sujet âgé,
- Escarre et soins palliatifs.

 

Informations et inscriptions

1er Webinaire de la Société Française de l'Escarre

bannière 1er webinaire de la Société Française de l'Escarre

Le webinaire en quelques présentations :

 


Enquête nationale concernant la prise en charge des patients porteurs d'escarres en USP

« Merci de votre engagement »

La SFAP et la Société Française de l’Escarre travaillent maintenant ensemble depuis plusieurs mois pour améliorer les connaissances sur l’épidémiologie des escarres en soins palliatifs, et singulièrement en USP. L’enquête nationale a été menée, comme prévu, au cours du 1° trimestre 2020.

Vous avez été particulièrement nombreux à répondre.
La qualité des réponses est exceptionnelle. MERCI à tous de votre travail.

Nous travaillons maintenant à l’analyse des données. Nous serons ainsi en mesure de présenter des résultats exhaustifs très fiables à l’occasion de nos congrès annuels de la SFAP (http://congres.sfap.org/) et aux Journées Nationales de l’Escarre (http://journees-nationales-escarre-2020.gipco-adns.com/).
Venez nombreux pour connaitre et partager les résultats, comprendre les situations des patients et des équipes et pour débuter la réflexion d’élaboration de recommandations de bonne pratique.

Merci à tous,
au plaisir de se rencontrer, …escarrement vôtre !

Docteur Benoit Nicolas -Président de la Société Française de l’Escarre
Docteur Olivier Mermet – Président de la SFAP
Docteur Brigitte Barrois – responsable Société Française de l’Escarre du projet
Docteur Adrien Evin – responsable SFAP du projet


 


La Société Française de l'Escarre sur les réseaux sociaux

PERSE DEVIENT SOCIETE FRANCAISE DE L'ESCARRE

N°74 - Juin 2017 - Les Escarres qui trainent et le biofilm

Sommaire

Éditorial. B. BARROIS

Ce que vous avez toujours voulu savoir sur le biofilm
I. FROMANTIN

Le biofilm et le miel
R. COOPER

Le biofilm et l’association de fibres poly-absorbantes et des ions argent
N. DESROCHE - C. DROPET

Le biofilm et les antiseptiques
C. DUNYACH-REMY

Electrothérapie comme possibilité thérapeuthique sur le biofilm
P. TOUSSAINT

Pourra-t-on prévenir le biofilm ?
MN. BELLON-FONTAINE

Le diagnostic et le traitement du biofilm au lit des malades... quelles habitudes ?
B. BARROIS - P. RIBINIK

HORS DOSSIER

Cas clinique 1
M. TIMSIT

Cas clinique 2
AA. ALAIN - A. CHOPIN - L. LE BIHAN

 


Editorial

Chers lecteurs,

Nous avons voulu consacrer notre journée de formation approfondie qui se tient annuellement, au biofilm. Le sujet est bien connu des dentistes qui sont les premiers à l’avoir étudié. Il est en plein essor auprès des chirurgiens qui voient survenir des infections sur les prothèses qu’ils implantent. Et il fait partie des sujets d’actualité pour ceux qui traitent les plaies chroniques, qui ont été très largement débattus au cours du congrès mondial de Florence à l’automne 2016.
Ainsi, le thème qui a été retenu à Paris était centré sur “Les escarres qui trainent et le biofilm”.

La journée a été partagée entre des communications orales et un temps d’échanges en ateliers et entre les ateliers sur les habitudes des professionnels présents concernant le diagnostic et les traitements du biofilm au lit des malades. Les principales leçons des échanges sont résumées.

I. Fromantin, infirmière chercheuse qui a soutenu sa thèse de sciences sur ce sujet, fait un état des lieux : « ce que vous avez toujours voulu savoir sur le biofilm »

Les éventualités thérapeutiques possibles en 2017 pour traiter le biofilm sont présentées par les spécialistes du sujet.

Rose Cooper, professeur de microbiologie à Cardiff, travaille depuis plus de 25 ans sur le miel. Elle expose les possibilités thérapeutiques sur le biofilm.

Des tests en laboratoires ont été réalisés avec plusieurs pansements disponibles : Nicolas Desroche, microbiologiste chercheur, a étudié le biofilm et l’association de fibres polyabsorbantes et d’argent.

Le biofilm étant un ensemble de germes, il est logique d’étudier le rôle des antiseptiques. C’est le Docteur Catherine Rémy de l’équipe du Professeur Sotto à Montpellier qui expose les innovations.

Le Docteur Pascal Toussaint, dermatologue à Bordeaux, est expert dans l’usage des traitements physiques. Il expose les possibilités thérapeutiques de l’Electrothérapie sur le biofllm.

Enfin, le biofilm étant un obstacle à la cicatrisation rapide d’une escarre, Marie-Noëlle Bellon-Fontaine, chercheuse à AgroParis Tech, permet d’envisager des pistes prometteuses pour prévenir le biofilm.

Nous vous proposons de prendre connaissance de ces actualités.


Dr B. Barrois, Médecin MPR