Non-blanchable erythema as an indicator for the need for pressure ulcer prevention : a randomized-controlled trial

Vanderwee K, Grypdonck M, Defloor T. J Clin Nurs. 2007 Feb;16(2):325-35. - A l’issue de l’analyse on peut affirmer que le nombre de patients qui requièrent des soins préventifs est réduit si on attend la survenue d’une rougeur ne disparaissant pas à la pression avant de débuter le traitement préventif. Ces patients ne développent pas plus d'escarre de stade 2 à 4 que dans les procédures standards qui sont débutées à partir d’un niveau de risque évalué sur une échelle. Conséquences cliniques : Utiliser la rougeur ne disparaissant pas à la pression pour décider de la mise en route du traitement préventif permet de diminuer le nombre de patients à traiter sans augmenter le nombre d’escarres.