evensocietefrancaiseescarre

Vinaora Nivo Slider

Outil pratique de prévention des escarres

Bandeau outil pratique de prévention des escarres

Chers collègues soignants,

 

La Société Française de l'Escarre a le plaisir de vous communiquer un outil pratique de prévention des escarres adapté à la pandémie COVID, utilisable aussi pour tous les patients.

Le but est de vous aider à gagner en temps et en efficacité.

Ce sont 4 check lists de prévention avec un socle commun, déclinées par spécificité de lieu de prise en soins : services de Médecine ou Gériatrie/ EHPAD-USLD/ Domicile/ Réanimation.

Pour découvrir ces check lists que vous pouvez utiliser, en format papier, imprimable, affichable, et/ou en format numérique personnalisable au niveau des contacts et commentaires :


cliquez ici

 

STOP ESCARRE,  Restons engagés mobilisés et solidaires !

Logo ESCARRE

Les jeudis de la SFE - juin 2021

 

Accéder au replay (sur inscription gratuite)

 

Renseignements :

Valérie Renaudin
valerie.renaudin@tmsevents.fr
06 72 84 81 56

Les jeudis de la SFE - mai 2021

 

Accéder au replay (sur inscription gratuite)

 

Renseignements :

Valérie Renaudin
valerie.renaudin@tmsevents.fr
06 72 84 81 56

Les jeudis de la SFE - mars 2021

 

Accéder au replay (sur inscription gratuite)

 

Renseignements :

Valérie Renaudin
valerie.renaudin@tmsevents.fr
06 72 84 81 56

Les jeudis de la SFE - février 2021

 

Accéder au replay (sur inscription gratuite)

 

Renseignements :

Valérie Renaudin
valerie.renaudin@tmsevents.fr
06 72 84 81 56

Webinaire Escarre et Covid

 

La Société Française de l’Escarre a proposé en distanciel, une heure sur le thème « Escarre et COVID ».

 

Voir le replay

 

Télécharger la présentation

 

Lire l'article de presse

CONCOURS ANNUEL STOP ESCARRE

logo stop escarre

La Société Française de l'Escarre, comme toutes les sociétés internationales se bat pour la prévention des escarres. Depuis plusieurs années maintenant une journée de novembre est LA journée STOP Escarre : ce sera le 19 novembre 2020

Pour faire connaître les meilleures actions, la Société Française de l'Escarre organise un concours ouvert à tous pour vous permettre de présenter vos travaux.
La date limite d'envoi des dossiers est fixée au 30/06/2021


COMMENT PARTICIPER ?

• Organisez des activités éducatives sur la prévention et le traitement des escarres,

• Organisez des événements de sensibilisation pour partager des informations sur les escarres,

• Activez vos réseaux pour diffuser les informations et partager les connaissances et/ou actions entreprises,

• Participez aux actions de lobbying pour faire connaître la problématique aux décideurs et aux tutelles.

• Ou encore réalisez des documents pour les professionnels ou pour les usagers...et laissez libre court à votre imagination !

 

Envoyez vos actions "STOP Escarre" jusqu'au 30 juin 2021 sur valerie.renaudin@tmsevents.fr

La Société Française de l'Escarre sur les réseaux sociaux

PERSE DEVIENT SOCIETE FRANCAISE DE L'ESCARRE

Gestion des escarres en réanimation pédiatrique

Article extrait de la Revue "ESCARRE N° 66"- Juin 2015

Gestion des escarres en réanimation pédiatrique

E. THUEUX
Infirmière, DU Plaies et Cicatrisations,
Réanimation néonatale et pédiatrique à l’hôpital Armand Trousseau,

 

En réanimation pédiatrique, le risque d’escarre est important car les patients sont souvent sédatés, parfois curarisés et présentent des perturbations physiologiques liées à l’état de choc et/ou à l’utilisation d’amines. La prévalence moyenne de l’escarre en France chez les patients hospitalisés est de 8,6%, l’incidence est de 4,3%.

En réanimation, l’incidence est d’environ 22%. (Source : escarre.fr) Il est essentiel que les équipes soignantes soient conscientes du problème afin d’être en mesure de reconnaître les risques avant que l’escarre ne se développe et mettent en place des mesures préventives. En réanimation, l’état de santé dégradé des patients augmentent le risque d’escarre. S’ajoutent aux facteurs de pression, friction et cisaillement, des facteurs cliniques tels que l’immobilité, les troubles de la conscience (coma, sédation), les troubles de la sensibilité (paralysie, neuropathie), la malnutrition (alimentation parentérale) et la déshydratation, les défaillances des grandes fonctions vitales (anémie, hypoxie, infection, hémodynamique, insuffisance rénale ou hépatique), la macération (incontinence, sudation, saignement) et la durée d’hospitalisation.

De plus les nouveau-nés et les prématurés sont un âge extrême et donc plus vulnérables de développer une escarre pendant leur hospitalisation.

... / ...