evensocietefrancaiseescarre

Vinaora Nivo Slider

Outil pratique de prévention des escarres

Bandeau outil pratique de prévention des escarres

Chers collègues soignants,

 

La Société Française de l'Escarre a le plaisir de vous communiquer un outil pratique de prévention des escarres adapté à la pandémie COVID, utilisable aussi pour tous les patients.

Le but est de vous aider à gagner en temps et en efficacité.

Ce sont 4 check lists de prévention avec un socle commun, déclinées par spécificité de lieu de prise en soins : services de Médecine ou Gériatrie/ EHPAD-USLD/ Domicile/ Réanimation.

Pour découvrir ces check lists que vous pouvez utiliser, en format papier, imprimable, affichable, et/ou en format numérique personnalisable au niveau des contacts et commentaires :


cliquez ici

 

STOP ESCARRE,  Restons engagés mobilisés et solidaires !

Logo ESCARRE

Les jeudis de la SFE - juin 2021

 

Accéder au replay (sur inscription gratuite)

 

Renseignements :

Valérie Renaudin
valerie.renaudin@tmsevents.fr
06 72 84 81 56

Les jeudis de la SFE - mai 2021

 

Accéder au replay (sur inscription gratuite)

 

Renseignements :

Valérie Renaudin
valerie.renaudin@tmsevents.fr
06 72 84 81 56

Les jeudis de la SFE - mars 2021

 

Accéder au replay (sur inscription gratuite)

 

Renseignements :

Valérie Renaudin
valerie.renaudin@tmsevents.fr
06 72 84 81 56

Les jeudis de la SFE - février 2021

 

Accéder au replay (sur inscription gratuite)

 

Renseignements :

Valérie Renaudin
valerie.renaudin@tmsevents.fr
06 72 84 81 56

Webinaire Escarre et Covid

 

La Société Française de l’Escarre a proposé en distanciel, une heure sur le thème « Escarre et COVID ».

 

Voir le replay

 

Télécharger la présentation

 

Lire l'article de presse

CONCOURS ANNUEL STOP ESCARRE

logo stop escarre

La Société Française de l'Escarre, comme toutes les sociétés internationales se bat pour la prévention des escarres. Depuis plusieurs années maintenant une journée de novembre est LA journée STOP Escarre : ce sera le 19 novembre 2020

Pour faire connaître les meilleures actions, la Société Française de l'Escarre organise un concours ouvert à tous pour vous permettre de présenter vos travaux.
La date limite d'envoi des dossiers est fixée au 30/06/2021


COMMENT PARTICIPER ?

• Organisez des activités éducatives sur la prévention et le traitement des escarres,

• Organisez des événements de sensibilisation pour partager des informations sur les escarres,

• Activez vos réseaux pour diffuser les informations et partager les connaissances et/ou actions entreprises,

• Participez aux actions de lobbying pour faire connaître la problématique aux décideurs et aux tutelles.

• Ou encore réalisez des documents pour les professionnels ou pour les usagers...et laissez libre court à votre imagination !

 

Envoyez vos actions "STOP Escarre" jusqu'au 30 juin 2021 sur valerie.renaudin@tmsevents.fr

La Société Française de l'Escarre sur les réseaux sociaux

PERSE DEVIENT SOCIETE FRANCAISE DE L'ESCARRE

Incidence des escarres chez des patients atteints de défaillance respiratoire aigue

Article extrait de la Revue "ESCARRE N° 66"- Juin 2015

Impact du positionnement sur l'incidence des escarres
chez des patients atteints de défaillance respiratoire aigue

R. GIRARD, L. BABOI, L. AYZAC,JC. RICHARD, C. GUERIN

 

PRÉSENTATION

La survie des patients atteints de défaillance respiratoire aigüe sévère (SDRA) hospitalisés en réanimation est significativement améliorée par la mise précoce des patients en décubitus ventral (DV). Mais le décubitus ventral peut induire l'apparition d'escarres, principalement de la face, du thorax et des genoux. Cette complication a donc été étudiée, sous forme d'une étude embarquée, dans le cadre d'un essai multicentrique randomisé, l'étude PROSEVA[4], au cours de laquelle il a été démontré une meilleure survie dans le groupe des patients en décubitus ventral que dans le groupe des patients en décubitus dorsal (DD) : décès à J28 : 16% en DV versus 33% en DD (p<10-3). Les 474 patients inclus dans cette étude présentaient un SDRA sévère défini par les critères suivants : rapport PaO2/FIO2 < 150 mmHg avec FIO2 ≥ 0.6, PEEP ≥ 5 cm H2O avec des petits volumes courants (6 ml/kg). Les 229 patients du groupe DD ont été mis en position semi-assise et les 237 patients du groupe DV en position ventrale, à plat, au moins 12 heures consécutivement.

Un protocole de prévention des escarres détaillait la mise en position ventrale et les protections par pansement de type colloïde ou par coussins de protection, en gel ou autre matériau. Les escarres ont été cotées à l'inclusion, à J7 et en sortie de réanimation, selon la cotation du National Pressure Ulcer Advisory Panel's Updated Pressure Ulcer Staging System (NPUAP)[2; 5]. Les facteurs favorisant décrits dans la littérature ont été inclus dans les critères surveillés. Dès l'inclusion dans l'étude, 19% des patients présentaient déjà des escarres (tous stades confondus). En sortie de réanimation, 38 % des patients en DD et 44% des patients en DV en présentaient. La répartition des escarres était différente entre les groupes, témoignant des zones d'appui (cf. tableau 1). Une analyse multivariée par régression logistique a été conduite pour identifier si l'accroissement du taux d'escarres dans le groupe DV était lié au DV ou aux autres facteurs de risque d'escarre présentés par les patients.

... / ...