N°76 - Avril 2018 - Actualités

Sommaire

Éditorial. B. NICOLAS

De l’intrusion à l’accompagnement :  Pour une éthique du geste soignant dans le monde de l’autre
A. CASAGRANDE

Bilan du système de prévention des escarres   au Centre Hospitalier de Sainte-Maure de Touraine
S. GUEDON

Retour d’expérience dans la lutte contre les escarres   proposé par le CH de Béziers
S. PANIS, D. RAMAJO, G. SECALL, C. VERGNES

Etude de prévalence des escarres en EHPAD en région Alsace  proposée par le CH de Mulhouse
A. DERAJINSKI, Y. GROC, Y. PASSADORI

Etude de l’incidence des escarres et évaluation des résultats obtenus avec l’utilisation du support à air hybride réactif ATMOSAIR 9000 dans un service de gériatrie
JM. MICHEL, JP. HAEBERLE

RETOUR SUR LA REPRÉSENTATIVITÉ DE PERSE À L’ÉTRANGER EN 2017

Retour sur le congrès de EPUAP de Belfast
B. BARROIS

Retour sur le congrès de Dallas
B. BARROIS

Editorial

C’est avec un immense plaisir que je vous annonce la création de la Société Française de l’Escarre, évolution naturelle et logique de PERSE en société savante. Fort de plus de 25 ans d’expérience dans les domaines de la prévention, la recherche, l’éducation et les soins d’escarre, la Société Française de l’Escarre entend se développer, se moderniser, afin d’élargir sa visibilité en se donnant six axes stratégiques :

• S’appuyer sur la dynamique des groupes escarres des structures de soins, squelette fédérateur  des savoir-faire dans la prise en charge des escarres au sein des établissements de santé pour faire émerger des actions, des idées nouvelles.
• Renforcer notre lobbying, convaincus de notre expertise dans l’escarre.
• Poursuivre le développement de la recherche. Pionniers dans la recherche épidémiologique dans le domaine de l’escarre, nous tenons à intensifier les recherches fondamentales et cliniques avec les nombreuses équipes Françaises et Internationales.
• Innover dans les rapports patients-aidants en améliorant la représentativité des associations d’usagers et développer par des outils informatiques du quotidien (smartphones, tablettes…) la connaissance de l’escarre à destination le grand public.
• Maintenir nos actions de  formations et améliorer l’évaluation des compétences.
• Etre moteur dans le développement des liens ville-hôpital et du parcours patient. La gouvernance évolue également :
• En élargissant le Conseil d’Administration passant de 9 à 25 membres incluant de nouvelles compétences professionnelles : infirmiers (ères), pharmaciens (nes), diététiciens (nes), ergothérapeutes.
• En créant un conseil scientifique chargé d’améliorer la démarche de recherche de la société savante.
• En nommant 2 vice-présidentes Bérangère FROMY, chercheuse CNRS, et Martine BARATEAU, infirmière. Nous attachons enfin une grande importance à la revue Escarre qui évoluera dans les prochains mois.Je vous invite dès à présent à proposer des articles de cas cliniques, des retours d’expérience, sur votre pratique, que vous soyez infirmiers (ères), aides-soignants, médecins, ergothérapeutes, kinésithérapeutes, diététiciens (nes), pharmaciens (nes), cadres de santé…, tous ces professionnels qui permettent l’amélioration de la prise en charge de l’escarre dans notre pays.

 

Benoît NICOLAS
Président de la Société Française de l’Escarre