evenperse

Vinaora Nivo Slider
Home Archives anciens numéros N°57 - Mars 2013 : Recommandations pour la prise en charge d’escarres par consensus formalisé d’experts

PERSE DEVIENT SOCIETE FRANCAISE DE L'ESCARRE

L'association PERSE sur les réseaux sociaux

N°57 - Mars 2013 : Recommandations pour la prise en charge d’escarres par consensus formalisé d’experts

Sommaire

• Éditorial - B. Barrois

Recommandations pour la prise en charge des patients à risque et/ou porteurs d’escarres par consensus formalisé d’experts.
PERSE en partenariat avec la SFGG, la SOFMER et avec participation de la SFFPC

• Synthèse des recommandations - B. Barrois

• Quels sont les facteurs de risque prédictif d’escarres ?
J.M. Michel, S. Willebois, P. Ribinik, B. Barrois, D. Colin, Y. Passadori

• Quel support et/ou quel accessoire choisir pour un patient à risque et/ou porteur d’escarres ?
D. Colin, J.M. Rochet, P. Ribinik, B. Barrois, Y. Passadori, J.M. Michel

• Quel dispositif médical et/ou quel médicament local choisir pour un patient à risque d’escarres pour assurer la prévention ?
B. Nicolas, A.S. Moiziard, B. Barrois, D. Colin, J.M. Michel, Y. Passadori, P. Ribinik

• Quel dispositif médical et/ou quel médicament local choisir pour assurer la détersion d’une escarre constituée ?
C. Trial, J. Pineau, B. Barrois, D. Colin, J.M. Michel, Y. Passadori, P. Ribinik

• Quel dispositif médical et/ou quel médicament local choisir pour un patient avec escarre(s) constituée(s) pour assurer le bourgeonnement et la réépidermisation d’une escarre constituée ?
B. Nicolas, A.S. Moiziard, B. Barrois, P. Ribinik, D. Colin, J.M. Michel, Y. Passadori

• Quel dispositif médical et/ou quel médicament local choisir pour un patient porteur d’une escarre infectée ?
H. Arzt, I. Fromantin, P. Ribinik, B. Barrois, D. Colin, J.M. Michel, Y. Passadori

• Quelle est la place de l’éducation thérapeutique dans la prise en charge du patient à risque et/ou porteur d’escarres ?
A. Gelis, S. Pariel, D. Colin, B. Barrois, Y. Passadori, P. Ribinik, J.M. Michel


Editorial

Les premières recommandations pour la prise en charge des malades à risque et/ou porteurs d’escarres ont été publiées en France en 2001 à l’issue d’une conférence de consensus de l’ANAES [1]. Il était indispensable de les actualiser.

L’association PERSE, déjà à l’initiative des travaux de 2001, a été promoteur de la publication de nouvelles recommandations en 2012. La Société Française de Médecine Physique et de Réadaptation (SOFMER) et la Société Française de Gériatrie et de Gérontologie (SFGG) se sont associées à tout le travail, et la Société Française et Francophone des Plaies et Cicatrisation (SFFPC) a délégué des experts.

Pour élaborer les recommandations, la méthode retenue est celle du consensus d’experts publiée par l’HAS [2], en prenant appui sur la méthode SOFMER [3] pour les étapes initiales. Il s’agit de la méthode la plus appropriée pour élaborer des recommandations pour plusieurs raisons validées par l’HAS. La problématique est fréquente et facilement déclinable en situations cliniques élémentaires concrètes. Les éléments de preuve sont insuffisants voire discordants. Et certains points font l’objet de controverses nécessitant une formalisation des accords professionnels.

Les travaux se sont déroulés sur près de 18 mois. PERSE a constitué un comité de pilotage pour élaborer les questions. Quatre questions ont été retenues, avec 4 sous-questions pour le traitement local des escarres.

1- Quels sont les facteurs de risque prédictifs d’escarres ?
2- Quel support et/ou quel accessoire choisir pour un patient à risque et/ou porteur d’escarre(s) ?
3- Quel dispositif médical et/ou quel médicament local choisir pour un patient à risque d’escarres et pour un patient avec escarre(s) constituée(s) ?
3.1  Pour assurer la prévention ?
3.2 Pour réaliser la détersion d’une escarre constituée ?
3.3 Pour assurer le bourgeonnement et la réépidermisation d’une escarre constituée ?
3.4 Pour traiter une escarre infectée ?
4- Quelle est la place de l’éducation thérapeutique dans la prise en charge du patient à risque et/ou porteur d’escarre(s) ?

La recherche bibliographique a été menée par des bibliomètres.
Pour chaque question, un binôme d’experts issu de deux sociétés différentes a analysé les données de la littérature selon la grille de l’ANAES, et harmonisé les résultats.
Les synthèses ont été présentées aux professionnels des sociétés partenaires afin de compléter les résultats de la bibliographie par les recommandations des cliniciens.

La première version des recommandations, issue de l’analyse bibliographique et des avis d’experts, a été rédigée. Elle a été relue et amendée par un groupe d’experts différents de ceux qui ont analysé la littérature. La version finale des recommandations est ensuite rédigée.

Un texte court des recommandations validées en 2012 est ainsi disponible. Le texte court est étayé par un argumentaire publié sous la forme d’un article pour chaque sous-question dans les Annals of Physical and Rehabilitation Medicine. Les éditions Elsevier ont aimablement accepté que PERSE, promoteur du consensus, reproduise les articles dans ce numéro de la revue L’ESCARRE qui fera date dans notre édition.

Dr Brigitte Barrois
C.H. de Gonesse (95)
Vice-présidente de l’association PERSE