Home Découvrir le dernier numéro Escarre

N°65 - Mars 2015 - Qualité Sécurité Responsabilité

Sommaire

• Éditorial
• La certification V2014 et la prise en charge des escarres
• Escarres : situation en France et proposition d’amélioration de
la prise en charge par l’Assurance Maladie
• Le Site SCOPE SANTE
• Prévention du risque d’escarre par l’utilisation d’échelles d’évaluation
• L’abus d’outils nuit gravement à la santé des patients
• Le Développement Professionnel Continu et la prise en charge des escarres
• Responsabilité des médecins et des hôpitaux : les escarres
• Projet REFESCAR : Elaboration d’un guide d’aide à la mise  
en œuvre d’un programme d’éducation thérapeutique sur le champ de l’escarre.
• Analyse de l’enquête d’incidence des escarres au CH de Gonesse


Editorial

Une nouvelle année de travail vient de débuter. Des temps forts s’annoncent pour PERSE en particulier avec les journées nationales à Bordeaux en octobre et avec une forte participation au congrès européen de Gand en septembre. La qualité et la sécurité des soins est notre objectif à tous.

Pour chacun d’entre nous, des évolutions plus ou moins importantes vont se faire dans le quotidien autour de ce grand principe. On va retrouver cet impératif comme fil rouge de la totalité de ce numéro.On pense naturellement à la mise en place de la nouvelle procédure de certification V 2014 qui va se déployer progressivement. Nous vous proposons ainsi de regarder précisément les attendus de la HAS concernant les escarres. Outre la procédure de certification, la qualité de la prise en charge des patients va se retrouver dans le triptyque «recommandations- actualisation des connaissances- évaluation».

Vous trouverez ainsi la présentation d’une récente revue Cochrane sur les risques d’escarres ainsi qu’une information sur l’actualisation des recommandations internationales (élaborées pour la première fois collectivement par le NPUAP (National Pressure Ulcer advisory Panel américain), l’EPUAP (European Pressure Ulcer advisory Panel) et le groupe Panasiatique mené par le Japon. L’actualisation des connaissances est une obligation pour tous les professionnels de santé. Elle repose sur le Développement Professionnel Continu (DPC), un élément clé qui associe la formation et l’impact de celle-ci sur les pratiques de soins. 

Quant à l’évaluation, différents indicateurs sont utilisés. Une mesure de performance telle l’incidence des escarres a été utilisée dans un établissement. Le site SCOPE santé accessible aux usagers comme aux professionnels et qui recense les résultats des différents indicateurs, est expliqué.Un autre angle de vue se base sur le travail pluriprofessionnel et pluridisciplinaire coordonné pour la prise en charge des malades à risque et/ou porteurs d’escarres qui a fait la preuve de son efficacité et de sa pertinence. La coopération entre les secteurs qu’on appelle ville-hôpital est un facteur clé et l’Assurance Maladie vous présente le dispositif PRADO qu’elle propose.

Mais restons critiques, les outils sont des moyens qui doivent rester  simples et être au service des patients et des équipes qui les accompagnent. Une analyse de ce concept vous permettra d’y réfléchir.

Nous souhaitons que ces regards aident vos réflexions personnelles et institutionnelles pour une prise en charge des malades à risque et/ou porteurs d’escarres de « qualité » et en toute « sécurité ».


Dr Brigitte BARROIS
Dr Yves PASSADORI


 

Articles liés à l'escarre